Rencontre du quatrieme type alaska

Le quatrième type

Le flirter kiss destiné à attirer le spectateur vers un film d'horreur vient de faire un pas de plus: après le buzz internet façon "Projet Blair Witch" ou "Paranormal activity", voici les "vidéos d'archives" intégrées à "Phénomènes paranormaux", thriller sous hypnose en salles mercredi.

mon mari va sur des sites de rencontres que faire

A la fin de l'année à Nome, en Alaska, où de mystérieuses disparitions se produisent depuis les années 60, la psychologue Abigail Tyler, joué par Milla Jovovich, commence à enregistrer ses séances de travail avec certains patients traumatisés. Ces derniers voient une chouette blanche, puis sont terrorisés par des êtres inconnus qui frappent à leur porte.

Menu de navigation

La séance finit généralement mal. Voire très mal. Quelques années avant le tournage du film, une "vraie" Abigail Tyler a enregistré elle-même les "vraies" séances d'hypnose dont "s'inspire" "Phénomènes paranormaux". Ses patients voient une chouette blanche, puis sont terrorisés par des êtres inconnus qui frappent à On résume : le spectateur regarde un film de fiction intégrant des "vraies archives" qui ont servi à reconstituer l'histoire tournée par l'Américain Olatunde Osunsanmi, auteur en de "The Cavern".

L'écran divisé en deux rencontre du quatrieme type alaska de suivre, et de vérifier, l'incroyable conformité du film avec les documents "d'époque". Peu à peu, au fil du récit de la "vraie" psy - aussi disjonctée que ses patients - et de celui conté par Milla Jovovich, le spectateur progresse vers une rencontre du quatrieme type alaska.

rencontre du quatrieme type alaska

Des extra-terrestres se sont installés depuis un bail à Nome et interviennent régulièrement, ce qui trouble rencontre du quatrieme type alaska bourgade. Le phénomène s'apparenterait à une "rencontre du 4ème type".

Nome est située dans le Nome Census Area à l'extrême pointe Ouest de l'Alaska, et d'après le recensement dela population est de 3 habitants. Comme on peut le voir sur la photo, la végétation est plutôt absente. Le film nous montre une ville entourée de montagnes luxuriantes, plutôt qu'une ville de la toundra située au bord de la mer de Béring. Nome, vue aérienne de Le Dr. Abigail Tyler ne semble pas exister.

Le shériff local, un bon bougre élevé à la tarte aux myrtilles et au T-bone steak, y perd son latin. Ce qui n'est d'ailleurs pas grave puisque les extra-terrestres s'expriment en sumérien.

rencontre du quatrieme type alaska

Un spécialiste viendra aider Abigail à traduire les meilleurs moments de leurs interventions même si de nombreux mots manquent pour comprendre ce que ces êtres veulent dire exactement. Les notes de production précisent qu'en "intégrant des vidéos d'archives exclusives dans son film, Osunsanmi expose les révélations empreintes de terreur de nombreux témoins.

Les similitudes entre chaque histoire et les détails identiques qu'elles partagent sont troublants, leur validité rencontre du quatrieme type alaska l'objet d'une enquête tout au long du film".

Et de conclure "c'est extrêmement impressionnant". Ah bon?

rencontre du quatrieme type alaska

Plus sur le sujet